ICRONOS festival international du film archéologique
ICRONOS fête ses 30 ans du 23 au 27 octobre 2017 au musée d'Aquitaine en organisant une rétrospective des 15 éditions passées du festival, depuis 1988!
Retour menu accueil...
   

 
Mot clé :
Thème :
Famille :
Pays :
durée :
 
Signalez-nous
un film
qui n’est pas dans notre base !

 
XVIe Festival International du Film d'Archéologie de Bordeaux
Le prochain festival ICRONOS se tiendra en octobre 2018.
Les inscriptions pour ce festival ouvriront en décembre 2017.

Rendez-vous l'année prochaine pour un nouveau festival !
 
Actuellement 476 films dans notre base de données
> Vos critères de recherche : Mot clé : AUCUN
Thème : TOUS Pays : TOUS
Famille : TOUTES Durée : TOUTES
Résultat de votre recherche :  476 film(s) trouvé(s) !
Trier par :   Titre français  Année réalisation  Durée (+long au +court)
Les secrets du canyon perdu
(Titre original : "The secret of the lost canyon")
 
C’est l’une des plus importantes découvertes de ces cinquante dernières années. Niché dans le cœur de l’Utah dans le Range Creek Canyon reposent les vestiges d’une civilisation disparue qui a autrefois prospéré dans le sud-ouest américain. Pendant 500 ans, les indiens Fremont vivèrent de la chasse, de la cueillette et de l' agriculture. Ils stockaient leur grain très haut sur des corniches dans des grainetteries très bien bâties qui subsistent encore. Puis, il y a 800 ans, les Fremont disparurent. Aujourd’hui, les archéologues de l’université de l’Utah étudient un canyon entier sur lequel se trouvent plus de 2000 sites Fremont intacts. Ce document fait état d’un éventail de problèmes et de défis qui menacent les efforts de compréhension du passé.
 

Les tombes de Koguryo
(Titre original : "Koguryo Gräber, Kampfbereit bis in alle Ewigkeit")
 
Les habitants de l'ancienne Corée croyaient en une vie après la mort, c'est pourquoi les tumulus funéraires des personnages de haut rang de l'empire de Koguryo étaient ornés de peintures murales. Ces fresques nous donnent un aperçu de la vie d'un des empires les plus puissants de l'Asie de l'Est, qui s'étendait de la Manchourie jusqu'au nord de la Corée du Sud. Les tumulus funéraires Koguryo sont très bien protégés, car les dirigeants communistes de l'actuelle Corée du Nord se voient comme les successeurs légitimes de cet empire.
 

Les traces d'Alésia
(Titre original : "Les traces d'Alésia")
 
Alésia : un site historique dont la localisation fait l’objet de polémiques depuis le 19ème siècle. Mais aujourd’hui, les découvertes majeures faites depuis une dizaine d’années rendent ces hésitations dérisoires. Les photographies de l’archéologue aérien René Goguey démontrent définitivement l’existence de camps romains et de fortifications autour du Mont Auxois. Pour préciser les traces aériennes et mieux comprendre les constructions du siège, une équipe d’archéologues franco-allemande, dirigée par Michel Reddé de l’Ecole Pratique des Hautes Etudes, a mené des fouilles de grande ampleur sur le site il y a quelques années. Le film présente des images de reconstitution en trois dimensions qui permettent pour la première fois de visualiser l’ampleur des fortifications mises en place par les légionnaires romains. Il s’attache aussi à faire revivre les événements de la conquête romaine qui ont mené Gaulois et Romains à s’affronter en Bourgogne. Pour Christian Goudineau, du Collège de France, il n’y a pas de doute : un siège et une bataille se sont déroulés près d’Alise Sainte-Reine en 52 avant Jésus Christ. Si ce n’est pas Alésia, de quelle bataille s’agit-il ?
 

Les trésors immergés des épaves anciennes
(Titre original : "I tesori sommersi delle archeonavi")
 
Au cours des 50 dernières années, le long du littoral de la Sicile, la mer a progressivement restitué un grand nombre d'objets antiques provenant des civilisations Méditerranéennes (des amphores aux bronzes, des bois aux colonnes). Le documentaire présente les objets les plus importants qui ont été trouvés au large de la Sicile. Grâce aux acteurs majeurs de l’archéologie sous marine sicilienne (F. Alliata, E. Majorca et Pr. S. Tusa), et au moyen de nombreuses images originales et spectaculaires, le documentaire présente les sites des grandes découvertes archéologiques. En outre, il couvre en détail la fouille archéologique sous-marine du navire de Gela.
 

Les Vikings en Amérique du Nord
(Titre original : "Norse America : Vikings in North America")
 
Le film étudie les corrélations entre les recherches archéologiques faites dans le grand nord et les descriptions détaillées des explorations et installations vikings faites dans les sagas islandaises. Il en ressort l’histoire fascinante des colonies scandinaves à Terre-Neuve et tout le long de la côte Atlantique Nord du continent américain, du commerce et parfois des combats contre les peuples esquimaux qui migraient vers l’est en cette ère de réchauffement climatique. Le plus surprenant de tout est qu’il apparaît qu’il y eût des contacts entre les Européens du nord, les amérindiens et les asiatiques. Ceux-ci ne furent pas le simple fruit de voyages occasionnels mais bien d’un schéma d’exploration et d’échanges commerciaux qui s’étendit jusqu’au cercle polaire et cela des milliers d’années avant le voyage de Christophe Colomb
 

L'histoire en pièces : les gaulois
(Titre original : "L'histoire en pièces : les gaulois")
 
Les pièces de monnaie racontent l'histoire. Leur étude apporte des informations essentielles pour la connaissance du passé politique, religieux, artistique et démographique sur les peuples qui ont battu monnaie.
Les Celtes, recrutés comme mercenaires par les conquérants du monde antique, introduisent la monnaie dans le monde celtique lors de leur retour. Les premières monnaies gauloises, qui apparaissent au IIIème siècle avant J.-C. sont en or et à l'effigie des grands conquérants méditerranéens. D'abord copiées sur les séries grecques, elles sont ensuite adaptées au goût celte. Une séquence à l'Hôtel de la Monnaie de Paris permet de comprendre les techniques employées à l'époque pour leur fabrication.
Au IIème siècle avant J.-C., chaque cité gauloise individualise sa monnaie, dont la circulation ne s'effectue que dans sa zone de diffusion. L'originalité des monnayages réside dans la circulation des pièces coulées, les potins, parallèlement aux monnaies frappées en or, argent ou bronze.
Les fouilles de sanctuaires comme celui d'Allonnes dans la Sarthe donnent de prévieux renseignements sur la circulation des monnaies, à partir des offrandes déposées par les fidèles. Pau à peu, l'influence romaine s'affirment tant dans l'iconographie que dans l'usage monétaire.
 

L'Homme de Concise ou la Suisse des Palafittes
(Titre original : "L'Uomo di Concise ovvero la Svizzera delle Palafitte")
 
En 2000, une des plus importantes fouilles archéologiques préhistoriques a été réalisée à Concise, sur la rive orientale du lac de Neufchâtel.
Les recherches ont débuté en novembre 1995, en territoire vaudois, en même temps que la réalisation du tracé ferroviaire 2000 entre Yverdon et Neufchâtel. D'une succession de couches archéologiques intactes sont sortis, une centaine de milliers d'objets parfaitement conservés, grâce auxquels il sera possible de reconstituer en détail l'histoire de l'homme préhistorique qui a vécu sur les rives du lac de 4000 à 1000 avant notre ère.
Pour la première fois, et grâce aux fouilles de Concise, il est possible de suivre le développement pratiquement ininterrompu de trente villages lacustres, de restituer l'ampleur des villages, leur organisation, la disposition interne des maisons ainsi que les routes d'accès et les palissades.
 

L'Homme de Tautavel
(Titre original : "L'Homme de Tautavel")
 
Datation, paléo-environnement, cadre paléo-climatique, habitat et mode de vie, contexte culturel, évolution morphologique de l'homme de Tautavel.
Après description de la méthode de fouille, le film présente les techniques les plus récentes qui ont servi à retracer l'histoire géologique du lieu et à décrire le cadre et le mode de vie des hommes qui ont vécu dans le site il y a 450 000 ans.
 

L'homme des glaces
(Titre original : "Iceman")
 
La découverte en 1991 d'un cadavre gelé datant de plus de 5000 ans, dans un glacier alpin a été l'une des découvertes les plus excitantes de ce siècle.
Ce film suit les scientifiques à travers l'Europe dans leur recherche pour découvrir d'ou venait ce voyageur préhistorique, comment il vivait et pourquoi il trouva cette mort prémaurée.
 

L'homme devient cité
(Titre original : "L'homme devient cité")
 
S'arrêter c'est progresser sur place. Il a fallu observer qu'une graine germe et qu'un animal nourricier puisse être élevé au lieu d'être chassé. Dès lors, on ne se déplace plus pour trouver sa nourriture : on la poursuit là où l'on se bâtit une demeure. On garde des troupeaux, on ensile des graines. Avec la propriété naît la convoitise et donc le conflit. La modernité commence. Et l'écologie apparaît.
 

L'information au coeur de l'expérience
(Titre original : "L'information au coeur de l'expérience")
 
Ce film invite le spectateur à la visite des coulisses du chantier du projet Hypocauste, consacré à la restituution selon des méthodes antiques, et à l'étude du fonctionnement de deux pièces équipées de ce système romain de chauffage par le sol, découvertes à Cénac (Gironde) en 1997.
Le responsable du chantier, l'archéologue Fabien Balutet, nous propose une réflexion sur les difficultés rencontrées durant l'expérience et autour de la problématique de l'information. Il développe pour nous chaque étape du processus d'acquisition, du choix des données à retenir, jusqu'à leur intégration dons la banque de données organisée autour d'une représentation 3D interactive.
 

L'odyssée de l'homme
(Titre original : "Die Odyssee des Menschen")
 
Soleil levant. Un groupe chemine au loin dans la savane. Mais est-ce que ce sont des personnes au sens où nous l'entendons ? Les silhouettes, à peine plus que des ombres, se dessinent vaguement dans la clarté. Cependant, elles se tiennent droites bien qu'un peu voûtées. Assistons-nous aux premiers pas de l'évolution humaine ? L'odyssée de l'homme commence en Afrique. La terre tremble, les volcans crachent de la lave et des cendres fertiles pleuvent sur la plaine. A la lisière des larges plaques tectoniques s'ouvre le Golf d'Afrique de l'est, procurant ainsi à l'homme son premier habitat : le paradis.
Il y a plus de trois millions d'années, certains de nos lointains ancêtres laissèrent leurs empreintes sur cette cendre volcanique fraîchement tombée. La scène prend vie grâce à l'informatique. Les premiers hominidés s'animent grâce au cerveau électronique du troisième millénaire. Comment se sentaient-ils, que pensaient-ils ?
Le début de l'humanité fût un enchaînement d'essais et de ratés qui s'étendit sur des millions d'années. Pendant longtemps, plusieurs espèces d'êtres humains co-habitèrent sur le continent africain. Mais, seule l'une d'elles, plus adaptée, a survécu.
Le film explore les sites où furent trouvés les restes d'hominidés, en Afrique du sud, au Kenya et au Malawi. Que peuvent nous apprendre ces os sur l'évolution humaine et sur son mode de développement sur tout le continent africain ? Friedman Shrenk, grâce à des techniques ultra modernes essaie d'apporter de nouveaux éléments à ce vaste puzzle. F. Shrenk est l'un des rares allemands présent dans cette chasse internationale aux fossiles humains. Mais, peu importe le nombre d'os trouvés, nous ne pouvons que spéculer sur ce à quoi ressemble vraiment nos ancêtres. Libérés des concepts éculés de l'homme singe, nous nous appuyons dans nos recherches sur des méthodes modernes de criminologie. Les muscles, la peau et les chairs sont greffés sur un squelette. Un visage en plâtre et argile est fabriqué. Tout le monde n'est pas prêt à admettre que nous descendions de ce "singe", et pourtant... ses traits sont perceptiblement humains.
 

L'or blanc de la Mer de Chine
(Titre original : "White gold of the dragon sea")
 
Au sud de la Mer de Chine, en 1450, un énorme bateau a coulé. Il gît désormais à 70 mètres de profondeur.
Il s'agit d'une jonque géante pleine à ras bord "d'or blanc", c'est à dire de porcelaine vietnamienne. Mensun Bound et son équipe vont remonter près de 270.000 pièces à la surface donc la valeur est estimée à 25 millions de dollars. Pour mener à bien cette mission et pour la première fois en archéologie sous-marine, ils vont pratiquer la "plongée à saturation".
 

L'or du désert
(Titre original : "Das Gold aus der Wüste")
 
Quand Howard Carter découvre la tombe de Touthankhamon en 1922, il a sous ses yeux de l'or et des richesses en abondance, qui ont étonné par la suite le monde entier. Depuis, le masque d'or du jeune pharaon est considéré comme le symbole de l'éclat et de la gloire de l'Egypte. Mais d'où venait cette quantité d'or qui donnait aux pharaons leur renommée et leur puissance ?
L'équipe de la série "Schliemanns Erben" lève le voile sur ce mystère. La recherche des sites d'extraction de l'o débute. On connaît les conquêtes des Egyptiens en Nubie, le pays voisin plus au sud (le hiéroglyphe "nub" signifie l'or). La Nubie est-elle alors le pays légendaire de l'or, l'Eldorado africain ?
Peu d'expéditions ont jusqu'alors tenté de pénétrer le désert oriental de la Nubie (situé actuellement au Soudan), considéré par les archéologues comme un no man's land. Après deux semaines de voyage dans la solitude et les tempêtes de sable, les premiers indices apparaissent : des fragments de scories d'un four, des meules pour broyer le minerai d'or...
 

L'Origine des macédoniens
(Titre original : "---")
 
Le premier à mentionner l'origine des macédoniens fut le poète béotien Hésiode. Leur ancêtre, écrit-il, fut Macédon, fils de Zeus et de Thyia, elle-même fille de Deucalion et soeur d'Hellenê d'où les grecs tirent leur nom : Les hellènes.
 

Mafracq
(Titre original : "Mafracq")
 
Ce film retrace l'histoire de la découverte et de la restauration d'objets métalliques du 7ème siècle après J.-C. Ces objets extrêmement rares faisaient probablement partie du mobilier d'un calife de la dynastie Omeyyade. Confiés au laboratoire EDF/Valectra, ils furent restaurés grâce aux techniques mises au point et utilisées quotidiennement dans les centrales nucléaires. La restauration aura permis de mieux comprendre l'iconographie omeyyade et d'améliorer les techniques de restauration.
 

Malagne la gallo-romaine
(Titre original : "Malagne la gallo-romaine")
 
Déjà fouillée entre 1890-1891, la villa de Jemelle a fait l'objet d'une campagne de fouilles programmée entre 1992 et 1994. Cette reprise met en lumière quelques éléments nouveaux et permet de faire une synthèse sur l'activité de la villa. Une reconstitution met en relief la fouille et ses découvertes.
 

Manhasthan, la cité oubliée du Bangladesh
(Titre original : "Manhasthan, la cité oubliée du Bangladesh")
 
En février 1998, une équipe archéologique de la Maison de l'Orient Méditerranéen de Lyon entame sa sixième campagne de fouilles sur le site de Manhasthan, au Bangladesh.
Pendant plus de trois mois, ces chercheurs se relayent sous la direction de Jean-François Salles, pour faire renaître cette grande cité oubliée de l'Inde orientale. Fondée au IVème siècle avant J.-C, cette antique capitale du nord-Bengale était un poste avancé du monde indien et comptait parmi les hauts lieux du bouddhisme.
Le film raconte l'aventure de ces chercheurs du bout du monde dont le quotidien est rythmé par les découvertes archéologiques et les rencontres insolites qui témoignent de la richesse de la culture bangladaise.
Depuis les années 30, aucune équipe scientifique occidentale n'a pu travailler dans cette région du sous-continent indien. Il en résulte une vision inédite de ce pays, de son histoire...
 

Mari, aux origines de la
(Titre original : "Mari, aux origines de la")
 
C’est en 1933 que les vestiges de Mari, cette ancienne capitale royale furent découverts fortuitement en terre syrienne. Depuis, soixante-dix années de recherches archéologiques sur ce site ont profondément renouvelé la connaissance que l’on avait de l’histoire du Proche-Orient.
Comprendre la naissance de l’une des toutes premières cités, saisir l’ingéniosité de ses habitants qui en ont fait une ville phare du Proche-Orient, découvrir les principaux traits des premières sociétés urbaines, imaginer enfin, à partir des indices archéologiques, la vie dans un palais il y a plus de 4000 ans… Tels sont les objectifs de ce film
 

Mediana 2000
(Titre original : "Medijana 2000")
 
Au cours de l'été 2000, des archéologues ont découvert, sur l'un des sites de l'ancien palais royal de Mediana, près de Nis en Sibérie, une clôture en bronze soigneusement pliée. Ce type de clôture était seulement connu grâce aux écrits antiques. Jusqu'à l'été 2000, les archéologues n'en avaient jamais vu. Les chercheurs de Mediana furent donc les premiers au monde à pouvoir les admirer. Ce film, initié par le Science Programme Dpt. essaie de retracer ce qui apparaît comme un épisode historique dramatique : les habitants de Mediana, menacés par un danger imminent ont enterré toutes les richesses qu'ils possédaient pour les préserver.
 

Megara Hyblaea
(Titre original : "Megara Hyblaea")
 
Ce film retrace les principaux traits de l'idéologie qui a inspiré l'organisation générale de la ville de Megara Hyblaea lors de sa fondation. Il nous raconte son histoire jusqu'à ce jour fatal de 213 avant J.-C. où elle fut totalement et définitivement détruite par les armées de Marcellus qui marchaient sur Syracuse. Notre guide n'est autre que l'archéologue Georges Vallet de l'Académie Française, de l'Académie de Lincei, ancien Directeur de l'Ecole Français de Rome qui, avec Françoise Villard et Paul Auberson a fait renaître Megara Hyblaea.
 

Melati 1989 - archéofiction à Pincevent
(Titre original : "Melati 1989 - archéofiction à Pincevent")
 
Après l'initiation d'une classe de CM2 à l'archéologie, le site de Pincevent acceuille les enfants pour réaliser une fiction archéologique, création et fouille. Cette expérience démontre le formidable outil pédagogique qu'est cette discipline.
 

Mémoire de feu, mémoire de terre
(Titre original : "Mémoire de feu, mémoire de terre")
 
Vers l'an 250 après Jésus-Christ, alors que la Gaule est romaine, un groupe de potiers s'installe à quelque 15 lieux de la capitale du pays carnute : Chartres. Plus de 1700 ans plus tard, en plein champ, sur la commune de La Boissière-Ecole, dans les Yvelines, des archéologues découvrent ce qui reste de cet atelier. Grâce à quatre campagnes de fouilles sur près de 5000 m², ils ont pu obtenir une vision complète du site : les installations (bâtiments, fours, caves...), les techniques et bien sûr, la céramique fabriquée. Il leur manquait cependant de pouvoir appréhender le savoir-faire de ces artisans antiques. C'est ce qui fut tenté en juin 1992, avec la remise en service de l'un des fours retrouvés particulièrement bien conservé. Pour cette expérience de cuisson, des potiers actuels se sont joints aux scientifiques, à la re-découverte de ces gestes oubliés.
 

Mémoire de silex
(Titre original : "Mémoire de silex")
 
Au fil de notre évolution, les techniques et les méthodes de taille du silex évoluent, se perfectionnent. Elles donnent des outils et des armes de chasse de plus en plus efficaces. Un spécialiste de la taille du silex retrace cette évolution pour nous permettre de mieux saisir la vie quotidienne des Hommes de la Préhistoire. Un véritable voyage dans le temps qui nous emmène aux confins de notre histoire.
 

Mémoire profonde
(Titre original : "Mémoire profonde")
 
Fouille archéologique d'un navire originaire d'Espagne du sud transportant 1000 à 2000 amphores, naufragé dans les années 25 à 40 après J.-C. La mission avait pour objectif la couverture stéréophotographique du tumulus d'amphores, de manière à réaliser une fouille virtuelle.
 

Méthodes anthropologiques et perspectives histori
(Titre original : "Méthodes anthropologiques et perspectives histori")
 
A partir de la fouille méthodique d'une nécropole complète du haut moyen âge (8 - 9 èmes siècles) sur la commune de Hières/Amby (nord Isère), une équipe d'archéologues et d'anthropologues nous convie à suivre toutes les phases de recherche qui vont permettre de mieux connaître la vie d'une communauté villageoise médiévale de la région.
Les anthropologues du CNRS effectuent des mesures précises et des analyses chimiques sur les ossements trouvés puis recherchent leurs caractéristiques.
Après saisie sur ordinateur pour permettre d'effectuer toutes les combinaisons possibles, l'interprétation historique et anthropologique peut commencer et apporter des réponses : Qui étaient ces populations ?
Comment et dans quelles conditions vivaient-elles?
 

Midas
(Titre original : "Midas")
 
L'ancienne cité de Midas (6èmè avant J.-C.) située dans la province d'Eskisehir en Turquie était l'un des plus importants centres de culte phrygien. Les premières fouilles ont été réalisées par l'Institut Français d'Archéologie en 1836. Les autorités turques affirment que dans les 40 ou 50 ans à venir, le seul monument de Midas situé dans la ville de Midas, est menacé de destruction à cause des fissures et des lézardes de sa surface. Ce document à pour objectif d'éveiller l'attention du public sur les conditions de conservation déplorables du monument de Midas et d'en assurer la sauvegarde avant qu'il ne soit trop tard.
 

Mille ans de terre et de feu
(Titre original : "Mille ans de terre et de feu")
 
Saint-Emilion, dans le sud de la France, des archéologues ont reconstruit un four du Moyen-âge à partir des plans qu'ils ont pu relever dans des chantiers de fouilles.
Pour en tester le fonctionnement, ils vont cuire des reproductions de céramiques de différentes époques : pot à tout faire, cruche, pichet, marmite, réchaud, arrosoir, moule à pain de sucre.
Chaque pièce illustrée correpsond à une période précise (haut Moyen-âge, bas Moyen-âge, époque moderne) leur succession offre au spectateur un véritable "parcours du temps" du IXème au XIXème siècle.
La cuisson constitue la seconde partie du film. le four construit selon un modèle archaïque doit êtreporté à plus de 1000 degrés pour pouvoir cuire correctement les céramiques dont il est chargé. Le modèle proposé est-il valide ? Le four va-t-il résister aux fortes températures, les pièces qu'il contient ne vont-elles pas exploser ? Autant de questions auxquelles seule "l'épreuve du feu" pourra apporter des réponses.
Les images tirées de cette démarche d'archéologie expérimentale sont pour la plupart totalement vierges. Elles offrent un voyage dans le temps que peu de scientifiques et à fortiori le grand public ont pu faire sinon en représentation mentale.
 

Mince, une arête !
(Titre original : "Mince, une arête !")
 
Lors de fouilles, on retrouve souvent des déchets alimentaires dans les environs des habitats anciens (dépotoirs, fossés, fosses d'aisance...). Ces déchets sont composés de noyaux, d'os d'animaux et de restes de poissons.
L'archéozoologie est une discipline assez récente. Elle permet, entre autres, d'étudier les habitudes alimentaires de nos ancêtres. Elle fournit notamment des informations sur la disparition de certaines espèces de poissons d'eau douce, ou encore sur l'introduction de nouvelles espèces, sur les saisons et les zones de pêche, sur la conservation ou le commerce du poisson...
 

Mistra
(Titre original : "Mistra")
 
A Mistra, ville forteresse d'époque byzantine qui s'est développée durant les derniers siècles de l'empire byzantin (XIIIème-XVème s.), sur une hauteur voisine du Tagète, l'art et la beauté de la nature sont à l'unisson ; l'histoire tisse sa toile sur les châteaux en ruines, les superbes palais et les maisons des seigneurs qui ont ou non laissé leur nom dans l'histoire ; l'expression la plus subtile de la peinture du temps des Paléologues se déploie sur les fresques des sept églises et dialogue alternativement avec l'art de l'occident et de l'orient.
 

Momies oubliées
(Titre original : "Forgotten Mummies")
 
 

Montepoggiolo, Les premièrs habitants de la vallée du Po
(Titre original : "Montepoggiolo, Les premièrs habitants de la vallée du Po")
 
En 1983, à Montepoggiolo, près de Forli, furent trouvés les premiers éléments en pierre taillée remontant au paleolithique inférieur. Le travail de recherche mis en oeuvre a donné des résultats exceptionnels, tant par la quantité que par la qualité du produit des fouilles.
Ce documentaire, propose une synthèse d milieu dans lequel se déroulent les fouilles. De par la connaissance acquise sur ce site, il permet de mettre en relief la force même du travail de recherche.
 

 
 

 
2003 © Copyright icronos. ICRONOS - 100 rue Malbec - 33800 Bordeaux - Renseignements : 05.56.94.22.20 - Email :icronosafifa@gmail.com